Jean-Yves Gicquel

Jean-Yves Gicquel

Né en 1955 à Rennes, Jean-Yves Gicquel commence le piano à l’âge de 6 ans, puis parallèlement suit des études de Hautbois. Il obtient son baccalauréat en 1974, puis les médailles d’or de hautbois, cor anglais, musique de chambre, ainsi que le diplôme de fin d’études de piano au conservatoire de cette même ville (1975-1978).

Il devient ensuite l’élève de Gaston Longatte à Versailles et de Pierre Pierlot à Paris.

En 1974, il est sélectionné par les Jeunesses Musicales de France (JMF) pour participer à l’Académie Internationale d’Orford au Canada où il se perfectionne en hautbois auprès de Bernard Jean.

En 1979, il devient cor anglais solo de l’orchestre National Bordeaux Aquitaine avec lequel il participe à de nombreux enregistrements ainsi qu’à plusieurs tournées internationales.

En 1984, il obtient le Certificat d’Aptitude de professeur de hautbois et enseigne à l’Ecole Nationale de Musique d’Agen de 1985 à 1995.

En 1995, il est nommé au Conservatoire National de Région de Bordeaux, où il est actuellement professeur de hautbois, cor anglais et musique de chambre. Il a été invité en 2006 par le Conservatoire de Montréal, à donner une master-class de cor anglais.

Jean-Yves Gicquel réserve aussi une large part de ses activités à la musique de chambre : co-fondateur du Quatuor Instrumental d’Aquitaine, il est aussi membre de l’ensemble à vent de l’ONBA.

Il s’investit dans la promotion et la découverte de son instrument en participant activement à la création de l’Ensemble Arundonax, les anches doubles de Bordeaux, (ensemble de hautbois et bassons de 15 musiciens ) ainsi qu’à la vie de l’Association Française du Hautbois (organisation du congrès 2000 à Bordeaux).

Jean-Yves Gicquel se produit régulièrement avec orgue ou orchestre de chambre. Il a enregistré avec Dominique Joubert (Titulaire de la cathédrale de Valence) un CD "le hautbois dans l’Europe des 17eme et 18eme siècles" produit en 1998 chez Fonovox (Monréal) qui a connu un grand succès ( coup de cœur de Radio-Canada). Ce disque est tout récemment ressorti chez Eclectra en 2005 et a obtenu d’excellentes critiques outre Atlantique ("…un ensemble de pièces baroques dont Gicquel et Joubert s’acquittent admirablement, montrant un degré hors du commun d’une maestria musicale naturelle alliée à une technique irréprochable." W. Zagorsky- Fanfare Magazine, USA 2005).

Ils viennent de réaliser chez ce même producteur (Eclectra- Montréal) un deuxième CD "Chant du soir" cor anglais et orgue, consacré à des œuvres méconnues ou oubliées, qui lui aussi a été qualifié "d’enchantement" dans la presse américaine . ("…Gicquel et Joubert auraient pu faire 70 minutes de gammes et d’arpèges musicalement intéressantes (…), Ici ils s’impliquent dans 70 minutes de courtes perles peu connues et font un triomphe (…) L’enregistrement est à la fois détaillé et évocateur, et l’équilibre entre l’orgue et le cor anglais est exemplaire .
William Zagorsky-Fanfare Magazine, USA 2006).
Créé en 1982, le duo Gicquel-Joubert se produit régulièrement en Europe et au Canada.